Un lâcher de tracts pour rappeler et fortifier la dénonciation de la surveillance de la NSA

Non, la NSA, Agence nationale de sécurité n’a pas fini de se débarrasser des lanceurs d’alertes et de leurs compatriotes, qui poursuivent la dénonciation des agissements de cette dernière en matière de surveillance et portant atteinte à la vie privée des citoyens. Pour rappeler à ces derniers et à l’agence elle-même la gravité du complot dévoilé, un lancer de tracts a été effectué au-dessus de son centre en Allemagne.

 

Le site de la NSA en Allemagne assiégé

Les militants poursuivent leur alerte à la surveillance de masse effectuée par la NSA, sur la toile entière. Et cette fois, pour d’une part un rappel à l’ordre à l’agence et d’autre part un rappel à la prudence aux internautes, c’est un lancer de tracts qui a été effectué, au-dessus même du centre de l’agence en Allemagne. Oui, les drones ne sont pas conçus que pour le plaisir : ces petits engins volants sans pilote à la mode, dotés d’une fonction livraison sont aussi désormais utilisés dans les campagnes, comme celle en l’occurrence, appelant les agents de la NSA à quitter leur poste. Cette mission dirigée par les activistes d’Intelexit (Intelligence Exit), rappelle alors que l’opération anti surveillance de masse se poursuit en dépit du silence médiatique grandissant concernant cette affaire internationale.

 

Les agents de la NSA invités à écouter leurs cœurs au lieu de violer l’intimité des civils

L’écoute des conversations téléphoniques privées, effectuée ici par la NSA dans le cadre d’une surveillance de masse viole la vie privée des personnes concernées selon les lanceurs d’alerte. Ainsi, lesdits tracts lancés au-dessus du centre de l’agence dans le pays d’Angela Merkel ont été décorés de messages suppliants et quelque peu moralisateurs, comme celui où les militants d’Intelexit invitent les agents des services de renseignement concernés à écouter leur cœur au lieu des discussions téléphoniques privées ; ou encore à arrêter de se conduire en complices dans cette surveillance de masse ainsi que dans la guerre des drones, reliée.